la Cornouaille 1ère place de pêche fraîche en france

La filière pêche
en Cornouaille

Avec ses 7 ports de pêche dont 6 dotés de criées, le complexe portuaire cornouaillais a un rôle majeur dans l’aménagement et le développement du territoire.

Les ports de pêche du syndicat mixte dessinent le contour du territoire leader en pêche fraiche : 1ÈRE PLACE DE PÊCHE FRAICHE FRANÇAISE

   avec 1/4 de la pêche nationale
   et la moitié de la pêche bretonne.

 

Le syndicat mixte a délégué l’exploitation du service public des ports de pêche de Cornouaille à la CCIMBO QUIMPER.

Les chiffres-clés
en 2019

les marins
par quartier maritime

871
au guilvinec

693
à concarneau

122
à audierne

83
à douarnenez

la flotte
396 NAVIRES répartis par quartier maritime

57
hauturiers

 

 

313
côtiers et canots

26
bolincheurs

sur les 7 ports de pêche de cornouaille

48 788 t.
sous criées et hors criées pour 141 millions €

35 404 t.
sous criées pour un montant de 116,3 millions €

13 384 t.
hors criées pour un montant de 24,6 millions €

Les criées
cartographie

Les criées sont avant tout des places de premières mises en marché, maillon essentiel entre l’amont et l’aval. Centre de services, elles assurent les fonctions de débarquement, tri, vente aux enchères, conditionnement et expédition des produits.

Les criées de Cornouaille ont depuis plusieurs années développé entre elles la mutualisation des services, le développement de la vente à distance, la montée en puissance de la cellule commerciale afin d’assurer un approvisionnement suffisant pour les pôles de mareyage.