Audiernedragage d’entretien du chenal

LE CONTEXTE

Le chenal d’accès au port connait un engraissement continu. Il est étroit et doit faire l’objet d’un entretien régulier au cours d’une à deux campagnes chaque année.

Afin de pérenniser l’organisation des opérations, une déclaration au titre de la loi sur l’eau a été faite pour une période de 10 ans à partir de 2020.

Le mode opératoire reste celui utilisé depuis 2014, à savoir :

  • réalisation d’une bathymétrie initiale pour déterminer les zones et volumes à draguer
  • balisage provisoire du chenal
  • dragage par jet de pelle à partir de la barge de travail
  • mise en cordon du sable en bordure extérieure du chenal
  • reprise par un atelier terrestre
  • régalage sur le banc Fezer
  • bathymétrie de contrôle

Le régalage sur le banc Fezer permet d’accroitre la différence de niveau entre le banc et le chenal, ce qui améliore l’auto-entretien du chenal et limite la formation de la barre au niveau de l’estuaire du Raoulic. Les études d’agitation, confirmées par les observations du terrain, ont montré que seule une fraction (environ 20%) du sable déposé retourne dans le chenal.

Les matériaux issus du dragage sont prioritairement destinés à la conservation du domaine public maritime, ils pourraient être mis à disposition des collectivités qui en feraient la demande pour des opérations de rechargement dunaire ou de plage par exemple.

Bathymétrie avant et après dragage :

bathymétrie_dragage_Audierne

LE FINANCEMENT

Coût d’une campagne de dragage : environ 300 000 €TTC.

Le chantier est financé entièrement par le Syndicat mixte via la contribution de ses membres.

Le marché actuel est confié à l’entreprise MERCERON, de Challans en Vendée.

L'OPÉRATION EN 2021

En 2021, le volume à draguer est évalué à 26 000 m3.

L’entreprise MERCERON a démarré les travaux le 8 juin près du Raoulic et remontera progressivement vers le port jusqu’à mi-juillet.

Le nivèlement sur le banc Fezer est programmé pour la semaine des grands coefficients de la fin du mois de juillet.

Pendant les travaux, un avis de navigation est diffusé aux usagers et un balisage jaune signale le chantier. Les bouées vertes seront mises en place selon l’avancement du chantier.