Audierneréfection du chemin de halage

LE CONTEXTE

Le chemin de halage, entre le môle du Raoulic et la plage des Capucins, a été construit en plusieurs phases à partir de 1847.

Il a subit de multiples dégâts au cours de son histoire, réparés de façon disparate, et la maçonnerie a besoin d’une remise à niveau globale.

Le marché prévoit une réfection générale des joints, des injections et la mise en place de tirants dans les zones les plus dégradées ainsi que le remplacement des équipements.

Le marché intègre également la réparation de la culée de la passerelle des Capucins (ouvrage communal) dans le cadre d’une seconde tranche, financée par la commune, et qui reste à affermir.

Le Syndicat mixte est maître d’ouvrage et maitre d’oeuvre et de l’ensemble des travaux.

LE CALENDRIER

Les travaux démarreront en avril et s’étaleront sur 12 mois.

  • 10 mois pour la réfection du chemin de halage.
  • 2 mois pour les travaux la réparation de la culée de la passerelle des Capucins.
LE FINANCEMENT

Coût total des travaux : 950 000 € HT (hors culée de la passerelle des Capucins).

Ils sont financés par le Syndicat Mixte via la contribution de ses membres.

Le marché a été attribué à l’entreprise MARC de Brest.

PLANS DES OUVRAGES
LES ETAPES DU CHANTIER

La réfection du chemin de halage

  • Le nettoyage, repiquage et rejointoiement dans les règles de l’art de la totalité des maçonneries du môle constituent l’essentiel des travaux.

Le chemin de halage atteint une longueur d’environ 700 m et la maçonnerie à traiter couvre une surface d’environ 6500 m².

  • La réalisation de tirants d’ancrage dans 4 zones du parement du mur, côté mer, afin de reprendre les poussées sur les murs décollés.
  • La mise en place d’une ligne de barbacanes.
  • La dépose et repose des pierres de couronnement descellées.
  • La réparation des parements en béton armé en sous-face du bief d’accès à l’anse des canots.
  • Le remplacement des échelles de quai, grilles d’évent et organeaux corrodés.

La culée de la passerelle des Capucins

  • Le démontage partiel du parement sur toute la hauteur.
  • La mise en place d’un massif de fondation en béton armé à la base de l’ouvrage.
  • La remontage de la maçonnerie (en partie avec des pierres de récupération).
  • La construction d’un chevêtre d’appui de la passerelle.
  • La mise en place d’un enrochement de protection en pied d’ouvrage.
La culée de la passerelle des Capucins

La culée de la passerelle des Capucins